Découverte de l’Amérique: L’historien Gilbert Ifono apporte sa contribution!


03 Feb

L’Amérique a-t-elle été découverte par un guinéen avant Christophe Colombe en 1492 ? Alors que la polémique enfle après la sortie du préfet de Faranah. L'historien Aly Gilbert Ifono donne des précisions :

L’Amérique a été découverte par l’explorateur Christophe Colombe en octobre 1492. C’est ce qu’on enseigne aux écoliers dès l’école primaire. Et bien le préfet de Faranah vient de contredire cette version, en déclarant que c’est un guinéen Aboubacar II Keita qui a découvert l’Amérique et non Christophe Colombe. Qu’en disent les historiens ?  L’ancien ministre de la culture, Aly Gilbert Ifono a apporté des explications édifiantes.

« Dans l’histoire du Mali, on retient qu’un des neveux de Soundiata Keita, du nom d’Aboubacar II, vers 1303-1304 accédait au pouvoir puisqu’à l’époque là-bas c’est le système matrilinéaire. Ce sont les neveux qui succèdent au Roi. Sa préoccupation était de vérifier les rumeurs ou les on-dit qui disaient que la mer est sans limite. Lui ne croyant pas à ça, il a pris la décision de vérifier.  La tradition orale raconte qu’il a armé 200 navires dont la moitié en vivres. Il a jeté les 200 navires dans l’océan atlantique en direction du sud dans le but d’aller vérifier si réellement la mer était sans limite.

Les 200 navires sont partis, mais au bout de quelques mois, avec les courants forts et la faible technologie de fabrication des ces navires, presque toute la flotte s’est noyée. Un seul navire est revenu vers lui  faire le compte rendu des difficultés qu’il a eu au cours du voyage qui n’a pas abouti. Aboubacar II toujours incrédule et curieux, tenait absolument à avoir le cœur net et qu’effectivement la mer n’avait pas de limite. Alors lui-même décide d’aller. Il prend la tête d’une flotte de 2000 navires, selon la tradition orale. La moitié en eau et en vivres. Ils se jettent en mer en direction du sud. Lui et son convoi, personne n’est plus jamais revenu au Mali. Alors les historiens estiment que sur  2000 navires, un au moins a dû atteindre les côtes américaines quelque soit les courants d’air ou la force des vagues. On pense donc que les premiers noirs qui ont débarqué en Amérique du Sud sont de la suite de Aboubacar II venu de l’empire du Mali.

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.