Femme prise en bouclier à wanindara: le ministre Albert Damantang Camara présente ses escuses


30 Jan
30Jan

Le ministre de la sécurité et de la protection civile, Albert Damantang Camara, n'est pas resté indifférent apres avoir visionné la vidéo de dame fatoumata Bah, violentée et traînée, par des agents des forces de l'ordre. Visiblement très marqué, le patron du département de la sécurité a présenté ses escuses tout en condamnant le comportement désobligeant de ses agents. Il a ensuite promis justice. 

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.