ANAFIC-ANIES: Fria honore le président Alpha Condé par une forte mobilisation.


31 Jan
31Jan

Le président Alpha Condé s'est rendu ce vendredi 30 janvier 2020 à Fria où se tenait un meeting géant en son honneur. 

À sa descente de l'hélicoptère, il s'est directement rendu au quartier Katroun 3 pour procéder à l'inauguration d'un établissement scolaire. 

Il s'est rendu ensuite chez Elhadj Sita Condé (sotikèmo de Fria) où il a salué les sages de la localité qui lui ont exprimé toute leur gratitude face aux gigantesques oeuvres qu'il a réalisées pour le pays. 

Après avoir pris part à la prière de vendredi à la mosquée centrale de Fria, le chef de l'État et sa suite emprunteront le chemin du stade préfectoral où les attendaient une foule compacte de militants. 

Mme la préfète Gnalen Condé a remercié le président pour l'intérêt qu'il porte aux populations de Fria. Assurant au président l'adhésion des populations de Fria à sa cause, elle déclare 《les populations laborieuses de Fria vous rassurent de leur accompagnement et de leur soutien inconditionnel et sans réserve aux nobles idéaux de paix, de justice, de démocratie, de développement et de changement prônés par vous pour une Guinée unie, prospère et radieuse 》. 

Elle a notamment exprimé la satisfaction des populations de Fria face à la stabilité du courant, de la relance de l'usine de RUSAL ainsi que la réalisation (par l'ANAFIC) d'innombrables infrastructures d'utilité publique. Elle a salué le programme de L'ANIES qui constitue un outil de lutte contre la pauvreté endémique. 

Prenant la parole, le président Alpha Condé s'est félicité de la forte mobilisation des populations de Fria (surtout des jeunes et des femmes de Fria). Il a promis de soutenir les femmes ferrailleuses en leur offrant 200 millions FG qui leur permettront ainsi de s'organiser en coopérative. Il a exhorté aussi ces femmes à scolariser leurs enfants et de refuser de marier leurs filles avant l'âge de 18 ans. 

Il demandera aux populations de Fria de retirer leurs cartes d'électeurs pour offrir 《une majorité écrasante pour le oui à la nouvelle constitution 》, laquelle constitution qui selon lui assurera la parité entre hommes et femmes, prendra en compte les préoccupations écologiques de la Guinée qui est le château d'eau d'Afrique, elle protégera les handicapés et autres personnes vulnérables. Le président martèlera que personne ne peut arrêter la marche de la Guinée vers l'acquisition d'une nouvelle constitution. 

Louant l'amitié historique qui lie la Guinée et la Russie, il a demandé à RUSAL d'appliquer davantage le fond de développement local (FODEL) afin d'accompagner les populations de Fria. 

Évoquant les troubles qui secouent le Fouta, il préconise, 《il faut isoler ceux qui mettent le feu au Fouta et au pays, ils ne sont pas du Fouta, de la Basse-Guinée et de la Haute-Guinée, ce sont des gens qui ont pillé le pays 》. Il assure que la corruption et les combines qui existaient avant son arrivée entre les commerçants et les autorités politiques sont désormais révolues. 

Concernant la confiscation des biens de l'État par certains, il lancera, 《tous ceux qui ont accaparé les biens de l'État du contentieux Franco-guinéen (les permanences et les maisons des jeunes) avec la complicité de certains ministres,  nous allons les récupérer au profit du peuple. Les fonctionnaires qui ont été complices payeront》.

Dans son souci d'intégration professionnelle des femmes, il affirme, 《nous allons créer des hommes d'affaires, des femmes d'affaires, surtout les femmes d'affaires, car si les hommes travaillaient comme les femmes, la Guinée serait très loin aujourd'hui 》. 

Enfin le président Alpha Condé a  déclaré que la Guinée devait normalement dépasser la majeure partie des pays de l'Afrique francophone en matière développement.

Maka N'denda

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.